Nour et Clarisse sont en échange SAUZAY à Aalen

Nous sommes toutes deux, après un voyage éprouvant, arrivées en Allemagne, à Aalen.

Nour:J'ai fait le voyage vers l'Allemagne en train, accompagnée par ma mère. Malgré le stress qui montait tout au long du voyage, la descente du train fut un réel plaisir: j'en avais assez de rouler. Siri (ma correspondante) et sa mère Annette, souriant à pleines dents, nous attendaient sur le quai et nous ont conduites vers la voiture. On est parties de Stuttgart pour aller à Aalen. Les rues se défilaient sous mes yeux rivés sur le paysage. Le ciel bleu recouvrait les magnifiques prés pleins de vaches qui gambadaient paisiblement. J'entendais, en fond, les voix des membres de ma nouvelle famille et celle de ma mère. Mon nez se décolla de la vitre lorsqu'un "Nour, comment dit-on....?" Retour à la réalité, ça y est, j'y suis !

Clarisse: Pour moi, le stress fut aussi un peu présent. Pour commencer, je me suis réveillée vers 3h du matin pour partir à Marseille. Après 1h30 de route, ça y est, on y est. Devant l'aéroport, le stress est apparu. Après 2h d'attente et les bagages partis dans la soute, j'ai quitté mes parents pour monter dans l'avion. Tout s'est très bien passé jusqu'à mon arrivée à Munich où j'ai fait la rencontre de ma famille allemande. Pia et son père étaient super contents de mon arrivée. Il nous restait encore 1h30 de route pour arriver dans la ville de Aalen où se trouve la maison de ma famille d'accueil. Tellement pressés de me faire découvrir les spécialités allemandes, on s'est arrêtés sur le trajet, dans un restaurant servant quelques spécialités locales. Enfin arrivée à la maison, j'ai rencontré le reste de la famille. Nous pensons que l'échange est une expérience à vivre. Très enrichissant, le séjour ici n'est cependant pas un temps de repos, ou des vacances avant l'heure. La beauté des paysages que nous offre l'Allemagne donne l'impression de découvrir le pays chaque matin, et permet de s'émerveiller à chaque coin de rue. Mais le plus beau ici est clairement la nourriture. Des plats inconnus en France sont ici typiques, et les produitss importés de France en cadeau sont de grandes nouveautés ici. Tous les élèves allemands sont sympathiques et avenants. Nous tenons à dire aux élèves qui, dans l'avenir, auront l'opportunité de faire l'échange SAUZAY à leur tour, de ne pas hésiter à accepter l'offre.... vous n'allez pas le regretter ! Pour les personnes encore craintives par rapport à l'échange, vous pouvez demander des renseignements aux personnes déjà parties (en l'occurrence, nous). Nous remercions les personnes qui nous ont permis de vivre ceci, cette période que nous ne sommes pas prêtes d'oublier ........ !!