Pour bien commencer l'année en sixième

Pour bien commencer l’année en sixième :

 

  • la première condition c’est d’avoir son matériel en classe pour se mettre au travail : le cahier (il en faut deux pour l’année, mais on en utilise qu’un seul à la fois, le deuxième quand le premier sera terminé, au deuxième ou troisième trimestre), le manuel (lorsque les élèves auront leur place de travail, il pourront apporter un manuel pour deux, avec UN CONTRAT SIGNE PAR EUX, LES PARENTS),, de quoi écrire et dessiner c’est à dire stylo, crayon, règle et trois ou quatre crayons de couleurs… Un cahier de brouillon aussi, à partager avec d’autres matières.

 

  • Dans le cahier, la trace écrite est prise à partir d’une projection au tableau. Chapitres et leçons se suivent le plus simplement possible. A côté des résumés, on trouve aussi des cartes et autres documents complétés et collés. Et surtout, des travaux individuels, qui sont le cœur de notre travail. Ils sont souvent, au début en tous cas, maladroits, raturés etc... le but n’est pas d’avoir un rendu impeccable MAIS DE PROGRESSER. Ces « TI » sont réalisés, seuls, à deux ou en groupes à partir de documents et questions du manuel. C’est ce travail là qui permet aux enfants de comprendre puis d’apprendre. Il est important de les rédiger.

 

Quand on rentre à la maison ? On apprend la leçon du jour : on relit à la fois la trace écrite mais aussi les « TI ». Parfois un « TI » est à terminer.

 

Réforme du collège ? Cette année, je tente de mettre en place (on appelle cela AP pour aide personnalisée) deux pistes d’aide : l’autoévaluation, la coopération au sein du groupe-classe. Les élèves sont nombreux, il faudra probablement limiter nos ambitions.

 

Pour aller plus loin, vous trouverez ensuite une fiche « Comment apprendre en histoire-géographie ? ». Elle a été réalisée il y a quelques années par une classe de collège.

 

 

 

Pour tout autre renseignement, vous pouvez me joindre par l’intermédiaire du carnet ou plus simplement par la messagerie de « pronotes ».

 

 

Votre dévoué : Mr Vermorel