Maréva et Aélia en échange SAUZAY à Schriesheim.

Préface (par madame DIVRY):

" Cette année, nombreux ont été les élèves motivés par un séjour long en Allemagne de type SAUZAY. 10 élèves de 4 ème ont en effet franchi le Rhin à partir de la fin du mois d'avril. Les premiers reviennent déjà. D'Albane près de Bielefeld, en passant par Tidiane qui était à Berlin, ou Nour, Luna et Clarisse qui découvrent Aalen jusqu'à Esteban, Luce , Mareva et Aélia qui sont allés dans la ville partenaire d'Uzès, ce sont des élèves curieux et motivés par l'apprentissage de l'allemand qui ont osé l'aventure. Aujourd'hui, Maréva et Aélia nous ont écrit un article sur l'école allemande...bonne lecture ! "

L’école allemande

 

            Actuellement à Schriesheim en Allemagne, dans le cadre d’un échange Brigitte Sauzay, nous sommes étonnées par certaines différences avec la France concernant l’école.

En effet, nous avons la chance de vivre dans des familles allemandes et d’aller à l’école avec nos correspondantes, pendant plusieurs semaines.

 

            Tout d’abord, l’école s’appelle le « Gymnasium » et elle n’est pas vraiment équivalente au collège français car le Gymnasium regroupe les classes à partir de la 5ème jusqu’à la 12ème, ce qui équivaut aux classes de CM2 à la terminale.

 

            Nous sommes dans une classe de 7ème (équivalente à la 5ème ) et voici ce que nous avons constaté.

Premièrement, les élèves restent dans la même salle toute la journée : ce sont les professeurs qui se déplacent, hormis les professeurs de musique, informatique, arts-plastiques, SVT et physique qui ont des salles spécialisées.

De plus, les cours durent seulement 45 minutes et entre chacun d’eux, il y a une « kleine Pause » (petite pause de 5 minutes), où on peut manger et boire dans la classe, ce qui entraîne un gros bazar ! Autrement dit, les élèves allemands mangent toutes les 45 minutes ! Et, en plus, ils boivent du jus et des sodas mais presque pas d’eau !

A 10 heures, il y a une récréation de 15-20 minutes où on peut aller dans la cour qui donne directement sur la rue ! Les allemands sont beaucoup plus libres que nous : il n’y a pas de barrières, pas de surveillants et pas de carnet de correspondance.

Pendant la récréation, on peut croiser une maman avec sa poussette et cela ne dérange personne !

Notre collège leur paraît "manquer de liberté" !

            En ce qui concerne la pause de midi, les élèves sont libres de choisir s’ils veulent manger au mini-self du Gymnasium qui n’est pas très équilibré (car il y a des pâtes presque tous les jours !), s’acheter quelque chose à manger en ville, ou rentrer chez eux. Il n’y a donc pas vraiment de cantine…

            Le bâtiment où se trouve le Gymnasium de Schriesheim regroupe aussi la « Grundschule » (école primaire), la « Realschule » (ce que l’on pourrait traduire par le lycée professionnel), l’école de musique et la bibliothèque de la ville. De ce fait, pendant les cours, on peut entendre parfois des gens chanter et jouer de la musique !

 

            Pour résumer, l’école allemande est très différente dans son organisation de l’école française.

L’échange Brigitte Sauzay est donc une superbe expérience pour découvrir la culture allemande qui est très différente de la nôtre ! Si vous en avez la possibilité, n’hésitez donc pas à y participer !

 

 

            Mareva SOUPÉ et Aélia LEHERPEUR